arte

Amazonie: Le souffle indien

C'est à un voyage en pirogue que nous vous convions. Au gré de l'eau et des mythes. Un voyage au rythme des Indiens d'Amazonie, à partir de leur regard, de leur vision du monde et du temps, de leur perception des Blancs et du changement climatique. (Lire la suite...)

100ep
1

Terre Mère

Au fond de la forêt, sur le fleuve Mirití-Paraná, affluent d’un affluent de l’Amazone, les saisons ont changé, et perturbent les cycles de la nature…

200ep
2

Parole coca

L’homme blanc est venu dans la forêt, il a touché au sacré, il a perturbé les cycles du savoir. La nature se dérègle. Les Matapi sont inquiets.

300
3

Aux origines

Depuis le début du temps, l’homme est nature, les arbres sont des êtres vivants, les animaux sont des personnes. Voyage en cosmogonies, au loin chez les Matapi, comme près de Leticia chez les Tikuna.

400ep-quart
4

Initiations

Le monde se transmet, de génération en génération. L’être humain est une partie de la nature, la nature fait partie de l’être humain. Ce sont les Anciens qui garantissent la transmission de la connaissance. Le droit de mourir et de retourner à la terre permet la venue de nouvelles générations, dans la permanence du savoir.

500ep-bis
5

Un univers menacé

Chaque homme est un peu pierre, un peu arbre, un peu tabac, un peu yuca, un peu flore, un peu faune… Lorsque l’on tue un peu de cela, on se tue soi-même.

600ep
6

Savoirs partagés

A l’université de Leticia, les étudiants indiens absorbent le savoir des Blancs, et apportent leur savoir empirique, leur infinie connaissance de la forêt et du fleuve. Mais au fond de la forêt, déboulent des ONG qui prétendent enseigner aux Indiens… à préserver l’environnement !

700ep
Nouvel épisode

Sentier de la discorde

Les Indiens de l’Amazonie colombienne ont conquis des droits, comme ceux d’administrer leurs territoires, de décider de l’éducation qu’ils donnent à leurs enfants, de choisir leur système de santé… Ceux qui veulent exercer ces droits se retrouvent souvent embarqués sur le terrain des Blancs, avec leurs règles et leurs contradictions.

Pourquoi étudier la perception indienne du changement climatique ?

Fermer

Selon Juan – à l’origine de notre réflexion sur la perception indienne du changement climatique – le phénomène est étudié d’un point de vue météorologique et politique, et bien rarement d’un point de vue social. Et pourtant…

le 14 novembre 2011

    Commentaires 1

  1. Hosting dit :

    L’ ayahuasca ou yage est un breuvage a base de lianes consomme traditionnellement par les chamanes des tribus indiennes d’ Amazonie , utilise pour sa capacite curative associee aux croyances et pratiques locales.

  2. Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Allez plus loin

Videos

Le business du changement climatique

Le business du changement climatique

Les effets collatéraux du changement climatique ? Un bon business pour les chercheurs du Sud qui voient affluer les fonds européens et américains. Des fonds qui visent à « façonner la pensée ».

Videos

Quand les saisons changent, tout change

Quand les saisons changent, tout changeLe changement climatique a des effets négatifs sur les cultures indiennes et sur l’alimentation des poissons, et il amène de nouvelles maladies. Les chamans sont perplexes.

Videos

Pourquoi étudier la perception indienne du changement climatique ?

Pourquoi étudier la perception indienne du changement climatique ?Selon Juan – à l’origine de notre réflexion sur la perception indienne du changement climatique – le phénomène est étudié d’un point de vue météorologique et politique, et bien rarement d’un point de vue social. Et pourtant…

Glossaire

Cliquer sur un mot pour découvrir sa signification
saisons
Fermer L'Amazonie connaît principalement deux saisons : l'une sèche (appelée hiver) et l'autre humide (appelée été).