arte

Amazonie: Le souffle indien

C'est à un voyage en pirogue que nous vous convions. Au gré de l'eau et des mythes. Un voyage au rythme des Indiens d'Amazonie, à partir de leur regard, de leur vision du monde et du temps, de leur perception des Blancs et du changement climatique. (Lire la suite...)

100ep
1

Terre Mère

Au fond de la forêt, sur le fleuve Mirití-Paraná, affluent d’un affluent de l’Amazone, les saisons ont changé, et perturbent les cycles de la nature…

200ep
2

Parole coca

L’homme blanc est venu dans la forêt, il a touché au sacré, il a perturbé les cycles du savoir. La nature se dérègle. Les Matapi sont inquiets.

300
3

Aux origines

Depuis le début du temps, l’homme est nature, les arbres sont des êtres vivants, les animaux sont des personnes. Voyage en cosmogonies, au loin chez les Matapi, comme près de Leticia chez les Tikuna.

400ep-quart
4

Initiations

Le monde se transmet, de génération en génération. L’être humain est une partie de la nature, la nature fait partie de l’être humain. Ce sont les Anciens qui garantissent la transmission de la connaissance. Le droit de mourir et de retourner à la terre permet la venue de nouvelles générations, dans la permanence du savoir.

500ep-bis
5

Un univers menacé

Chaque homme est un peu pierre, un peu arbre, un peu tabac, un peu yuca, un peu flore, un peu faune… Lorsque l’on tue un peu de cela, on se tue soi-même.

600ep
6

Savoirs partagés

A l’université de Leticia, les étudiants indiens absorbent le savoir des Blancs, et apportent leur savoir empirique, leur infinie connaissance de la forêt et du fleuve. Mais au fond de la forêt, déboulent des ONG qui prétendent enseigner aux Indiens… à préserver l’environnement !

700ep
Nouvel épisode

Sentier de la discorde

Les Indiens de l’Amazonie colombienne ont conquis des droits, comme ceux d’administrer leurs territoires, de décider de l’éducation qu’ils donnent à leurs enfants, de choisir leur système de santé… Ceux qui veulent exercer ces droits se retrouvent souvent embarqués sur le terrain des Blancs, avec leurs règles et leurs contradictions.

Miguel Cárdenas, peintre blanc devenu indien

Fermer

Miguel Cárdenas, peintre, blanc devenu indienIl a descendu à la rame le fleuve Putumayo cinq mois durant avec sa compagne, a guéri son épilepsie avec les taitas (chamans du Putumayo), puis a rejoint le fleuve Amazone, où il a vécu avec les Tukanos de l’est (tukanos orientales), les Sionas, les Secoias, et puis encore les Sikuanis et les Makunas. Il a aussi côtoyé les Mataguajes et les Carijonas.

Miguel peint des « cosmogonies » – mythes fondateurs et permanence des héros originels – des univers indiens depuis leur origine. Et les Indiens retrouvent leur univers dans les peintures de ce blanc devenu indien.

Il habite au fond de la forêt, à des jours de pirogue et de marche de Leticia, dans une maison ouverte, sans murs, où il vit de chasse et de pêche. Et il peint quand il peut !

Les tableaux de Miguel

Interviews

Le peintre s’est imprégné de l’univers indienUn peintre imprégné de l’univers indien
A tant vivre auprès des Indiens, Miguel le peintre blanc a pu restituer leur univers et leurs cosmogonies dans sa peinture. Il s’émerveille encore qu’un Indien, d’où qu’il vienne, identifie sans poser de questions les personnages des mythes qui parcourent les tableaux.

Je ne peux plus essayer d'être BlancJe ne peux plus essayer d’être Blanc
Miguel a passé tant d’années auprès des Indiens qu’il n’imagine plus revenir chez les Blancs.

Le rêve makuna et les OccidentauxLe rêve makuna et les Occidentaux
Quand deux conceptions du monde s’affrontent…

Chamans et changement climatiqueChamans et changement climatique
Le changement climatique est très sensible en Amazonie, pourtant l’Amazone se rééquilibre vite.

Equilibre et déséquilibresEquilibre et déséquilibres
Et si les déséquilibres commençaient à l’intérieur de l’homme, questionne Miguel…

Les gens et les autresLes gens et les autres
Miguel raconte la conception de l’autre chez la plupart des indiens.

le 3 février 2014

    Commentaires 3

  1. Juan Cardenas dit :

    Estuvimos mirando los videos!! muy interesantes!! =D saludos desde Bucaramanga! que todo le siga saliendo bien y que pronto nos podamos ver!! saludos de la familia!!

  2. Juan Carlos Vélez dit :

    Hola Miguel.
    Tengo 3 cuadros tuyos que compré en el amazonas. Uno de ellos describe la toma del Yahé. Otro es un remo con costumbres indigenas, en el reverso tiene un texto del libro Yurupary de Hector Orjuela. El último es Yurupary.

    Veo que has cambiado mucho el colorido, pues mis cuadros solo usan diferentes tonalidades de acuarela verde y blanco. Además son pirograbados.

    Aún pintas en retablos? Como puedo conseguir más pinturas tuyas?

    Saludes y que Dios te guarde!

  3. german cardenas dit :

    saludos a mi hermano Miguel Alonso Cardenas Morales, estamos en Duitama con nuestra madre viendo el reportaje.

Allez plus loin

Photos

Les tableaux de Miguel

Videos

Le peintre Miguel s’est imprégné de l’univers indien

A tant vivre auprès des Indiens, Miguel le peintre blanc a pu restituer leur univers et leurs cosmogonies dans sa peinture. Il s’émerveille encore qu’un Indien, d’où qu’il vienne, identifie sans poser de questions les personnages des mythes qui parcourent les tableaux.